Crédit photo : © Dubuisson Architecture

Lecture 4 Minutes

Parmi les grands projets immobiliers qui rythmeront l’année 2022 figure la Deloitte University EMEA à Val d’Europe avec une fin de construction prévue au deuxième semestre. Accompagné par Disneyland Paris pour son implantation, le leader mondial du conseil accueillera alors 500 collaborateurs typiquement chaque semaine dans ce campus réalisé par Nexity. Christophe Giral, directeur immobilier d’Euro Disney, revient sur la genèse du projet et les retombées attendues pour le territoire de Val d’Europe.

 

Pourquoi Deloitte a besoin d’un campus de formation européenne ?

Christophe Giral : Deloitte dispose de sept centres de formation, un en Asie et un second aux États-Unis. Dans une logique RSE, Deloitte a souhaité doter l’Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) d’un nouveau centre pour que ses 130 000 collaborateurs de cette zone soient formés, dans un environnement qui reflète la culture de l’entreprise.

Comment s’est déroulé le processus de sélection pour l’implantation du centre de formation européen de Deloitte ?

Christophe Giral : Les spécialistes de l’immobilier chez Deloitte ont cherché et identifié les sites qui étaient susceptibles d’accueillir un projet durable d’envergure dans un environnement sécurisant. Pas moins de 88 sites ont été identifiés dans un premier temps en Europe, dont 3 en France. Dans le cadre d’une approche compétitive, ce listing a progressivement été réduit à 5. Deloitte a alors fait une pause d’un an dans ces démarches pour revérifier sa grille multicritère et l’évolution de cette dernière sur les dix années précédentes avec une granularité et un professionnalisme qui ont fait la réputation du groupe. Huit ans après le lancement de ce processus, Deloitte a finalement préféré Val d’Europe à Bruxelles, Amsterdam et Londres. Les dirigeants du groupe impliqués dans la démarche ont fait un choix 100% rationnel en analysant une multitude de critères objectifs et 100 % émotionnel en suscitant l’adhésion chez une vingtaine de directeurs régionaux afin de prendre une décision unanime.

« Val d’Europe est la porte d’entrée du Grand Paris dans la banane bleue »

Quels sont les atouts du territoire de Val d’Europe que vous avez mis en avant pour faire la différence dans ce processus ?

Christophe Giral : Selon les calculs de Deloitte, Val d’Europe offrait la meilleure équation pour maîtriser les émissions de CO2 liés aux flux dans la zone EMEA grâce à sa gare TGV, la première d’interconnexion de France qui relie directement Londres Saint Pancras, Bruxelles, Amsterdam… Val d’Europe est aussi la porte d’entrée du Grand Paris dans la « banane bleue », cette grande dorsale économique et démographique de l’Europe occidentale.

Nous avons aussi tiré les bénéfices du partenariat inédit entre l’État et Disney à Val d’Europe qui nous a permis de proposer un site ne nécessitant pas d’autre processus administratif qu’un dépôt de permis de construire. De plus, nous avons porté pendant huit années le foncier en attendant le choix final. Cette configuration a fluidifié les échanges car Deloitte a eu un interlocuteur unique pendant toutes ces années : j’ai reçu le premier coup de téléphone en 2011 et j’ai conclu l’acte de vente en 2019. Enfin, l’urbanité créée autour du Val d’Europe et la place accordée à la nature avec 30 % du foncier réservé aux espaces verts a également joué. Le futur campus sera implanté sur une quinzaine d’hectares dans un environnement qualitatif avec, entre autres, des programmes résidentiels haut de gamme à proximité et un traitement paysager exceptionnel grâce à la présence du golf en bordure de site.

Quelles seront les spécificités de ce projet ?

Christophe Giral : La démarche environnementale a été poussée très loin. Nexity a conçu ce projet pour en minimiser au maximum les impacts négatifs. Les équipes projets ont notamment communiqué de manière remarquable avec toutes les parties prenantes du territoire afin de faciliter l’appropriation du site par les riverains et l’implantation de Deloitte dans ce nouvel environnement. Dans la même logique, la pré-construction et l’assemblage des éléments en amont du chantier ont été privilégiés afin de limiter les nuisances pour le voisinage. Le tout dans une démarche de haute qualité environnementale. Enfin, l’architecture du campus dessinée par Dubuisson Architecture est exceptionnelle, mêlant design moderne et insertion remarquable dans l’environnement existant. Résultat : le premier groupe de conseil en stratégie au monde aura un site iconique à la hauteur de sa réputation.

Dans un premier temps, cet espace s’étendra sur près de 25 000 m2 au travers de 260 chambres, près de 40 salles de formation et l’ensemble des espaces de vie permettant d’accueillir jusqu’à 500 collaborateurs du groupe chaque jour. Le programme est évolutif et permettra à terme de doubler les surfaces de chambres et de salles de formation. Les collaborateurs de Deloitte ayant l’habitude de séjourner dans des lieux de qualité, un environnement @home a été imaginé par les concepteurs du campus. Et afin de garantir une expérience disruptive et chaleureuse favorisant la socialisation, le groupe qui a réinventé l’accueil des séminaires et formations ; Chateauform’ a été retenu pour opérer l’ensemble.

« La Deloitte University EMEA préfigure les ambitions de la nouvelle stratégie d’attractivité de Val d’Europe »

 

Dans quelle mesure la Deloitte University EMEA contribuera à accroitre l’attractivité du territoire de Val d'Europe ?

Christophe Giral : L’implantation de grands comptes comme Deloitte démontre tout le potentiel de notre territoire pour accueillir des grands projets immobiliers stratégiques. Et proposer une expérience premium et inédite à des consultants qui parlent aux décideurs de ce monde permettra d’accroître la notoriété de Val d’Europe dans les processus de décision des grands groupes privés et publics. Sans compter l’écosystème qui se créera sur le territoire autour de la Deloitte University EMEA. Cette dernière préfigurera par ailleurs les ambitions de notre nouvelle stratégie d’attractivité de Val d’Europe. Déployée sous la marque « Val d’Europe, Fields of Opportunities », elle vise à renforcer la lisibilité et la visibilité du territoire en dévoilant tous ses atouts. Les utilisateurs qui nous ont rejoint ont découvert des trésors cachés qu’ils ne soupçonnaient pas à Val d’Europe. Et ce n’est qu’un début. Il ne serait pas étonnant de voir d’autres centres de formations privés faire le choix de Val d’Europe demain.

Construction bas carbone, pour des projets sur-mesure, performants et économes en énergie